«

»

Juil
29

stage géologie alpine

Durant la semaine du 14 au 20 juillet 2013 les APBGistes ont parcouru les pentes de plusieurs vallées des alpes françaises et suisses
pour d’une part, découvrir le lien qui existe entre Glaciers et Énergie renouvelable et d’autre part, retrouver les traces pétrographiques de la collision tectonique responsable de la mise en place de cette chaîne de montagne. À cette altitude et à cette période il fallait parfois franchir des névés
La convivialité et la bonne humeur qui régnait au camp de base situé en alitude

le camp de base

les suivaient même sur le terrain

Au plus près du glacier d’Argentière ils purent bénéficier des conseils du glaciolgue Luc MOREAU qui leur ouvrit les portes de son laboratoire sous-glaciaire.

C’est au niveau du barrage de Moiry en Suisse que les indices géologiques de la collision tectonique furent échantillonés.

les voisins du Cervin

et pour le plaisir de la découverte nous avons gravis la moraine latérale du glacier de Moiry